ESSAI ESSAI ESSAI
   
  CSA- CNSD Plongée (E.I.S)
  Hurghada - Mai 2011
 


Hurghada - Mai 2011

Quelques photos prises par nos plongeurs



Poisson clown

Le poisson-clown dépose ses œufs sur une surface plate protégée par l'anémone. Ils sont entretenus par le mâle et éclosent dans la plus grande obscurité après 7 à 10 jours. Tous les jeunes sont alors des mâles, seul le plus gros devient une femelle.

Un groupe de poissons clowns est toujours basé sur une hiérarchie. Au sommet il y a invariablement une femelle, les autres sont des mâles. Le mâle dominant est le seul sexuellement actif, les autres sont des mâles satellites sexuellement inactifs. Si la femelle meurt, le mâle sexuellement actif se métamorphose en femelle et c'est le dominant des mâles satellites inactifs qui devient à son tour mâle reproducteur.



 




Méduse

Les méduses font partie du compartiment planctonique. Elles passent toute leur vie en pleine eau. Elles sont composées de 97 % d'eau et de 3 % de matière sèche. Les mouvements des méduses sont lents ; elles sont entrainées par les courants marins. Presque toutes les méduses sont marines, seules de rares espèces vivent en eau douce. Une méduse est formée d'une calotte appelée ombrelle et d'un axe vertical, fixé au centre de la face inférieure. Au bord de l'ombrelle sont attachés des filaments. La contraction des muscles de l'ombrelle propulse la méduse par bonds.




 


                                              Rascasse Volante

Elle est aussi appelée poisson scorpion ou poisson lion ou encore poisson de feu. La rascasse volante  est un poisson très venimeux de la famille des Scorpaenidae.  Il possède des épines dorsales, anales et pelviennes venimeuses. Sa piqûre est très douloureuse. Son venin est détruit par la chaleur. Sa coloration est variable en fonction de son habitat. 

 








Poissons Papillon

Ce poisson paisible se nourrit essentiellement de plancton. Artémias, mysis, petites crevettes, morceaux de mollusques composent son régime habituel.








Doris

Les doridiens sont de forme plutôt aplatie et possèdent en général un panache branchial (rétractable ou non) à l'arrière du corps. Ils se nourrissent principalement d'éponges. On les retrouve dans toutes les mers du monde et à des profondeurs variant de 0 à 100 mètres. Leur taille peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres, ils sont de couleurs variées selon les espèces.





 


Poisson Soldat et Labre Nettoyeur

Les labres nettoyeurs sont des poissons hermaphrodites : ils naissent tous mâles et se transforment en femelles au cours de leur vie. Ils s’organisent parfois en harem et lorsque le mâle meurt, une des femelles se transforme et prend sa place.
Lors de la reproduction, après une parade mouvementée et une danse rituelle, les deux partenaires se dirigent vers la surface où ils libèrent leurs cellules sexuelles. Les œufs éclosent en pleine eau au bout de 24h.
Cette espèce se nourrit de crustacés parasites, de peaux mortes ou du mucus d’autres poissons.
Le labre nettoyeur entretient une relation symbiotique avec les autres poissons. Il les débarrasse de leurs parasites et de leurs peaux mortes. Ils ont pour habitude de fréquenter une zone précise des récifs où ils attirent leurs « clients » à l’aide de leur rayure longitudinale et d’une danse caractéristique.








Mérou Corail

Le Mérou vit dans les fonds rocheux accidentés où il peut s'abriter et s'octroyer une cavité ou une grotte autour de laquelle il définit son territoire. Il est habituellement solitaire et vit en couple ou harem seulement au moment de la reproduction. C'est un prédateur, il se nourrit de poissons, de mollusques et de crustacés.



    




Empereur à gros yeux

Ces poissons empereurs vivent solitaire ou parfois en groupe entre adultes, près des récifs coralliens, où ils se nourrissent la nuit d'invertébrés comme les gastéropodes, ophiures et étoiles de mer. Comme les mérous, ils changent de sexe au cours de leur existence: juvéniles, ils sont femelles, plus tard ils deviendront mâle.








Labre-Balai

Seuls les mâles adultes ont les rayons de la queue allongés, d'où leur nom. Il se nourrit d'invertébrés qu'il trouve dans le sable ou les cailloux. Cette espèce est très timide et craintive. Elle vit généralement en solitaire.

 

 

 



Ange Empereur

On rencontre ce poisson assez fréquemment. Son habitat privilégié est dans les récifs où le corail est dense, depuis la surface jusqu’à de grandes profondeurs (70 m), en particulier le long des pentes externes. On le retrouve aussi sur la roche granitique. Il règne sur un territoire très étendu (1 000 m²) qu’il défend contre l’intrusion de ses congénères.
Les juvéniles préfèrent les surplombs peu profonds.










Raie Pastenague à points bleus

Cette espèce peut atteindre 70 cm de long. Elle a un corps de forme discoïdale. La face supérieure est jaunâtre avec de nombreuses taches arrondies bleues et la ventrale est blanche. Sa longue queue est munie de deux aiguillons dentelés. C'est un poisson venimeux. Sa piqûre est très douloureuse et son venin peut être mortel. Ce poisson fréquente les fonds sableux des récifs où elle est parfois à demi enfouie, les grottes et les surplombs.









Murène

Les murénidés sont caractérisés par l’absence de nageoires paires, la peau sans écailles lisse et épaisse ainsi qu’une fente operculaire très étroite. La murène a un corps anguilliforme, robuste et légèrement comprimé latéralement, surtout dans sa partie postérieure. La tête est courte, massive, à profil bombé. Les dents sont longues et pointues. Les nageoires pectorales et ventrales sont absentes ; la dorsale se prolonge sans discontinuité par les nageoires et la queue. Certaines murènes (du genre retifera) possèdent une deuxième paire de mâchoires situées dans l'arrière-gorge et qui peut s'avancer dans la cavité buccale lors de la capture d'une proie, permettant ainsi sa déglutition.


Quelques 'paysages'








 




 
  29707 visiteurs Par nos soins  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=